En ce qui nous concerne, nous nous intéresserons essentiellement au Tahiti Ketch construit par le chantier Pfister, puis Sirvent d'Aigues-Mortes.
C'est fin 1957 qu'est né le premier de la série, à la demande d'un client (2)qui vient avec le plan sous le bras. Plan en américain, et il faudra toute la science de collègues parlant anglais , pour traduire, comprendre et transférer dans le système métrique, avant de faire le tracé à la salle et de créer les premiers gabarits. Quatre-vingt six unités verront le jour, le dernier étant l'Odyssée en 1983, pour M. Milhaud, médecin à Nîmes. Bien que la série fut officiellement arrêtée, le chantier produira cependant une coque nue, puis une autre "pour finir la marchandise", achetée par un client belge. Excepté ce dernier, tous le bateaux n'étaient fabriqués que sur commande.
(1): Alain Gerbault, Mon bateau, édition Amiot-Dumont 1952

(2) : "GUAM" a été construit pour Monsieur Michon Jean, ingénieur des travaux des Eaux et Forêts  Douala Cameroun.

 

précédent
cliquer sur les balises